Vins d’Ariège

Ariege

 

L’Ariège est désormais à nouveau une Terre de Vins !

Le mouvement collectif initié par le CAT de Montégut-Plantaurel en 1998 a permis de redonner vie au vin en Ariège.

 

(bref) HISTORIQUE

Au Xeme siècle, la vigne prospérait déjà dans notre département, autour de Mirepoix.

À la Révolution, la vigne ariégeoise s’étendait sur plusieurs milliers d’hectares.

Au XIXe siècle, Napoléon III, souhaitant moderniser l’agriculture française, créé une ferme école par département. En Ariège, elle s’installe en 1850 sur le domaine de Royat, près deMontaut. On fait venir un maître de chais de Bordeaux et on y fera d’importantes découvertes. En premier lieu, la technique de palissage, ensuite la vinification par gravité (et non par écrasage comme il était alors courant de le faire), et surtout on expérimente la taille en cordon de Royat (qui porte donc le nom du domaine). Cette taille est utilisée aujourd’hui très couramment dans le monde entier !

Le maléfique Phylloxéra n’épargnera pas notre département, réduisant brutalement le vignoble implanté sur le territoire, passant de 16 000 ha avant la crise à 1 800 ha en 1897.

Malgré un beau regain du côté de Vira dans les années 1920, l’exode rural et seconde guerre mondiale auront raison de la majorité des vignes. On arrache les dernière vignes restantes pour dédier les terres à l’exploitation des céréales.

Seules quelques rares parcelles demeurent pour une consommation familiale…merci à Wikipédia pour ces repères.

Et c’est donc de là que tout repart !

Désormais, plusieurs vignerons sont installés & défendent l’appellation Ariège IGP (pour Indication Géographique Protégée, qui remplace l’ancienne appellation VDP).

Le premier secteur pourrait être considéré comme le berceau naturel de la vigne en Ariège s’étale sur les coteaux de Dun & Vira.

Le Domaine des Coteaux d’Engraviès, créé en 1998 par le dynamique & charismatique Philippe BABIN, il a su montrer la voie vers une agriculture respectueuse de la nature & obtenu le label bio pour ses vins !

Vins au style résolument moderne avec une belle Syrah, seule ou associée au charpentés Cabernets & au rond Merlot.

Monsieur BABIN souhaitait transmettre son bébé!  Et c’est tout naturellement qu’un jeune homme du pays, Thomas PIQUEMAL, oenologue de formation, repris le Domaine afin d’en hausser le niveau en affinant le style des vins & adaptant les élevages en fonction du raisin.

Le second bassin suit la vallée de La Lèze partant des coteaux de Montégut-Plantaurel (CAT Montégut-Plantaurel) avec des vins classiques. Tannat, Cabernets & Merlot se partagent la surface.

Plus loin se trouvent deux domaines passionnants & singuliers :

Le Domaine de Lastronques, à Lézat-sur-Lèze, dont j’affectionne particulièrement l’élégant Pinot Noir & le blanc sec.

Les vins du dernier arrivé sur le secteur, Dominik BENZ, installé au Fossat, proposent dès le début un style se démarquant nettement du niveau moyen avec des maturités en bouche & des complexités aromatiques hors du commun !

Mon enthousiasme est grand tant je crois en ces vins !

La palette de style & de cépages proposée est large, offrant des possibilités d’accords gastronomiques importantes.

Des nouveautés sont attendues en vins blancs…..mais il va falloir patienter ou guetter les quelques caisses qui pourraient bientôt apparaître…..

Vive les Vins d’Ariège !

 

Laurent DEJEAN

Caviste-Conseil

 

Be Sociable, Share!

Les commentaires sont clos.